L'ROUCHI POU L'Z'INFANTS; LE ROUCHI POUR LES ENFANTS

 

 

  

 

 

 

Ch'page chi, alle est faite pou les taïons, les taïonnes, les parints, les maîtes d'écoles ...J'in passe et des meilleux,  qui voudrotent bin  que l'z'infants, i seuchent incore parler l'viux langache du Nord de l'France, chti qui déquind de l'langue d'Oïl, el'Picard, el'rouchi, el'ch'ti... Bref, el'patois, comme in dit par ichi.L'page, alle s'ra arnouv'lée d'timps in timps. Des fos, vous y trouv'rez un poème, des fos, cha s'ra eune canchon, et i'ara toudis l'traduction, pou bin tout comprinde.

Cette page-ci est faite pour les grands parents, les parents, les enseignants...J'en passe et des meilleurs, qui voudraient que les enfants sachent encore parler l'ancien langage du Nord de la France, celui qui descend de la langue d'Oïl, le picard, le rouchi, le Ch'ti...Bref, le patois, comme on dit par ici. Cette page sera renouvelée de temps en temps. Parfois, vous y trouverez un poème, parfois, ce sera une chanson, et il y aura toujours une traduction des mots difficiles, afin de bien tout comprendre.

EUNE BONNE LECTURE !!

 

L’BLUES DE L’BLOUQUE (boucle)

                                                                                                                         Joëlle Jonas

Bijou 002

V’là, j’m’in doutos, alle est perdue.

Em’paufe tiote sœur, j’l’arverrai pus.

Et j’intinds ch’fin.me (femme) qu’alle cache après.

I-est bin temps de s’délaminter (se lamenter) !

Alle est sûremint pus dins l’mason.

A m’mote qu’alle a quéu (est tombée) bin lon.

Achteure, j’vas arjoinde tous les autes,

Dins l’dernier tiro de l’commote,

Ches orphelines, ches esseulées,

Qu’alles ont perdu leu démotié (leur moitié).

Comme eune cauchette (chaussette) déparellée,

De m’jumelle, ej’sus séparée.

In étot pourtant si bellotes.

In étot pourtant si à l’mote.

In n’valot point des chint, des mille.

In étot foque (on n'était que) de l’pacotille,

Mais in sortot les soirs ed’fiête.

A ch’fin.me , in mettot d’l’or à s’tiête.

I resse pus foque à espérer,      Bijou 002

Qu’in va finir pa l’artrouver…

Intiquée (accrochée, plantée) dins l’foulard ed’soie,

O bin pad’sous l’coussin de ch’cat,

A moins qu’alle soche (qu'elle soit) dins eune carrette,

Bin muchée (cachée) inter les banquettes ?...

Pus rin, i s’ra jamais parel !

Et ch’est pou cha que j’te rappelle,

Fin.me, qu’i faut vramint qu’té survelles…

Bijou 002Si t’as bin tes DEUX blouques d’orelles !!

Sous-pages :