LES 90 ANS DE ROGER BAR

Un bel article de La Voix du Nord à l'occasion des 90 ans de Roger Bar, Président d'honneur de notre association et figure incontournable du rouchi.dscf1063.jpgLiliane Peulmeule, épouse d'André, notre Président, lui a rendu un bel hommage à travers ce beau poème, illustré avec talent par ses soins:

187376-roger-90-ans.jpg

Voici le texte seul :

 

Pour Roger

C’est pour Roger, un grand ami,

C’est pour Roger, amoureux de la poésie

Qui fait danser les mots et fleurir le Rouchi

Qu’il a su bien défendre et nous en divertir.

 

Ses vertus sont multiples : il nous faut admirer

La rigueur du soldat et la patience du jardinier ;

Ayant passé sa vie dans le pays minier

Il connait le courage et aussi les souffrances de tous ses ouvriers.

 

Son amour pour le sport, il l’a fait partager

Ça l’a gardé en forme, il nous l’a bien prouvé ;

Dans la Région, il est connu, on apprécie son air affable,

Toujours  prêt à rendre service, même à une belle-mère mémorable…

 

Bon Père, éducateur solide, il n’a jamais failli,

Il a fait de ses fils des hommes accomplis,

Mais pour ses petites filles, c’est un grand-père tout attendri

                                                                                 

La Muse de son existence, c’est Yvette, bien évidemment…

Leur Amour a guidé leur vie, l’a éclairée par tous les temps…

Souhaitons leur, à tous les deux, du bonheur encore bien longtemps.

 

Liliane Peulmeule.

 


J'ai moi-même apporté ma note surréaliste avec ceci:

 

L’COMPLAINTE DU VERS

 

Quo ch’qui m’a fichu eune poête parelle ?

 Eh, pale don ! C’mint cha, ed’quo que j’me mêle ?

 Bé, té n’sais min.me point compter su tes dogts.

 Té n’as donc pas vu qu’j’avos un pied d’trop ?

 O bin va falloir que té m’mettes eune cale,

 Pace que mi, j’veux point rester tout bancal,

 O bin, va falloir qu’té m’copes in n’séquo.

 Attintion, m’laisse mie eune démotié d’mot !...

 Quo ch’té veux inl’ver ? EL’  « RO » ED’ ROGER ?

 Ah, té m’as fait peur ! Ch’tot pou rigoler !

Bon, ch’n’est pas pou dire, mais, m’fille, t’as bel air

 A rester ainsin, el’crayon in l’air.

 Hein, cha i-est quand min.me ? Bin, ch’n’est pas dommache !

 Allez, fais-me vir l’produit d’tin busiache.

 J’espère ête achteure un vers bin ciselé.

 Veyons cha :  « Bon anniversaire, Roger !          anniversaire-gateaux005.gif

 Quatre-vingt dix ans , faut bin les fêter ! »

 Mais ch’est pas vrai, ch’est tout c’que t’as trouvé ?

 Pou autant d’années !!! Té n’t’es point foulée,

 

Et, in pus, c’cop chi…Té nd as TROP COPé !!!

 

                                              Joëlle Jonas


Et Roger  lui-même n'a pas été en reste, car il nous a écrit  ce superbe sonnet :

NONANTE

Et je m’en vais de surprise en surprise,

En courbant l’échine sous le poids des ans,

Tandis que le soleil se couche sur mon cœur d’enfant

Mon âme de toutes ces émotions, se grise.

 

Voici venue pour moi l’heure des tempes grises,

Ils sont tous là ces amis que j’aime tant.

Images du passé, souvenirs d’antan,

Ma ville m’a pris dans ses bras, conquise.

 

Médaille gravée, témoignage reconnaissant,

Pour retenir l’émotion et la surprise,

Ils sont venus avec leur amitié au firmament.

 

Elle est venue la nonantaine précise

Vos cadeaux lui ont tissé un manteau brillant

Alors merci à tous et qu’on se le dise.

 

                 Roger BAR

 

 

anniversaire-gateaux025.gifMERCI, ROGER ! ET A L'PROCHAINE !!

 

 

 

 

 


×